Le design selon Graindorge

Il est « LE » talent émergent du design français. Enfant des années 80, Benjamin Graindorge est diplômé de L’ENSCI en 2006. Très vite, il remporte plusieurs distinctions (les Audi Talents Awards dans la catégorie Design et le concours Cinna), qui participent à mettre en lumière l’univers poétique et raffiné de ce créateur polymorphe. A son retour de la villa Kujoyama à Kyoto au Japon – résidence du gouvernement français, qui accueille chaque année, une douzaine d’artistes et chercheurs français pour une durée de 4 à 12 mois-, il collabore avec François Bauchet sur la scénographie de la Biennale
Internationale du Design de Saint-Etienne 2010.

A présent, Benjamin Graindorge travaille à toutes les échelles du design : du design industriel avec Ligne Roset ou Artuce,
au design d’édition avec Moustache, en passant par le design de recherche avec la Galerie Ymer&Malta. Une exploration de toutes les facettes et potentialités du design, qui permet à ce rêveur de poursuivre sa promenade créative pour découvrir de nouveaux paysages et éviter l’ennui.

SofaScape, canapé
« Le sofaScape est une contrée. Ce lieu clôt, que je contemple, face à moi, accueille mon regard et me promet son secours. Parenthèse et expression pur de l’idée de confort, le sofaScape est un domaine émotionnel, par ses variations, ses teintes, il nous amène au coeur de nos émotions. Ce lieu clôt à la géométrie variable, fait d’espaces, de creux, de densités, s’adapte à chacun de nos corps et à chacun de nos moments. Par leur multitude, en se combinant, les coussins du sofaScape nous enveloppent pour nous offrir le calme et la paix. »

 

SmoothWriter, bureau
« Lorsque j’écris, tout semble s’arrêter. Le monde se retient d’avancer, il écoute ce que les mots vont dire… C’est fugace mais tellement précieux. Le smoothWriter est un moment pur, totalement intime ; un moment d’une parfaite vérité. Suspendu à quelques traces, quelques signes, presque rien, je me repose… Je veux un espace pour accueillir ce moment fragile, calmement il nous amènerait là où tout est en suspens, là où on a le droit de se reposer, écrire et de surtout – surtout ! – attendre que tout s’explique. De l’ombre, tout deviendrait clair. Par son cuir, par sa peau, le smoothWriter nous offre un lieu protégé ; un endroit ou sans peur nos vérités peuvent prendre corps. D’abord écrire, ensuite écouter, puis attendre. »

BetweenShadows, photophores
« Les betweenShadows sont des alcôves propices à la rêverie, revêtues d’une peau en biscuit de porcelaine, elles nous placent dans cet entre-deux monde qui se trouve aux frontières du profane et du sacré ;  là où l’ombre naît de la lumière, là où elles se révèlent l’une à l’autre.  Une contrée ou le feu prend corps et vie. »  

IkebanaMedulla, vases
« Deux choses étaient importantes lorsque que j’ai entamé ma recherche pour les vases ikebanaMedulla. La première – plutôt pratique – était de dessiner un vase qui resterait habité même lorsqu’il ne serait pas fleuri. La deuxième chose était de réfléchir à un projet qui, dans sa forme, associerait un très grand calme à une tension sauvage… presque animale.Je suis actuellement très attiré par cette idée de sauvagerie naturelle et les vases ikebanaMedulla en sont ma première tentative de représentation. J’aime dessiner des objets qui ont des états second, j’aime croire, que de loin, un objet s’intègre bien dans nos salons et que de près il développe notre paysage intérieur. Je voulais quelque chose de vivant. »

CristalCane, Lampe
« Les cristalCane sont des êtres vivants. Squelette de verre, elles portent avec grâce et élégance l’essence même de la lumière : une énergie totalement invisible uniquement dévoilé par son effet – la brillance de l’éclat. Être de lumière, les cristalCane n’offrent leur corps au regard que par le reflet qu’elles proposent. Silhouette d’abstraction technologique, les cirstalCane nous confie leur étrange poésie. »

Mirage, miroirs

FallenTree, banc
« Le bois est une matière vivante, l’outil industriel dont je dispose en tant que designer l’a rationnalisé, il est devenu un matériau efficace… Avec le banc fallenTree je veux révéler l’ADN de bois, exprimer sa nature profonde en essayant de mettre en lumière la fibre vivante qui le compose, qu’elle se dévoile et prenne corps pour révéler son identité première : une nature forte, indomptée et surtout magnifique. »

OÙ TROUVER BENJAMIN GRAINDORGE ?

www.benjamingraindorge.com

Galerie Ymer & Malta
www.ymeretmalta.com

  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :